Naturel bio vaut mieux que naturel pipeau !

Naturel bio vaut mieux que naturel pipeau !

Allez, on le dit tout net, s’il y a bien un truc qui nous agace, c’est d’entendre que le bio est « une mode » et que les nouvelles marques de cosmétiques bio qui se lancent sont  (au mieux) des moutons qui suivent la tendance et/ou (au pire) des horribles opportunistes qui ne voient dans le bio qu’un argument marketing !

Bio, ça veut d’abord dire NATUREL !

Pour  Funny Bee, faire du bio ne consiste pas à sacrifier à une mode mais à élaborer des produits VRAIMENT naturels. Vous me direz, des cosmétiques naturels, il y en a déjà beaucoup, non ? Ma foi, comme on dit en Normandie, p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non. Des produits ou des marques qui affirment utiliser des ingrédients naturels, ça oui, il y en a beaucoup. Mais lorsqu’on regarde les étiquettes de composition, on s’aperçoit que la naturalité est souvent une valeur à géométrie très, très variable.

Vous avez dit naturel ???

Normal, l’utilisation du mot “naturel” n’est encadré par aucune règlementation. Du coup, beaucoup de marques ont mis le naturel à toutes les sauces (au moins sur le packaging…)  mais n’en continuent pas moins à utiliser des substances qui ne le sont pas du tout et qui posent de vraies questions d’un point de vue santé ou environnement. Les parabens sont les plus connus, mais il y en a beaucoup d’autres tout aussi controversées : les PEG et les PPG, le phenoxyéthanol, le formaldéhyde, les phtalates des parfums synthétiques, les dérivés pétrochimiques, les silicones… Mais comme presque personne n’est en mesure de déchiffrer les étiquettes, c’est pas grave, pas vu, pas pris !

Du coup, jusqu’à preuve du contraire, la meilleure garantie d’avoir des cosmétiques vraiment naturels et de savoir exactement ce qu’on se met sur la peau, c’est de choisir ceux qui ont un label bio (nous, on a choisi Cosmebio mais il a aussi BDIH et Nature&Progrès…) Parce que pour avoir le droit de le porter, ils ont fait l’objet d’une certification par un organisme indépendant (Qualité France pour nous) qui a contrôlé la totalité de leur composition, de leurs process de fabrication… et vérifié par la même occasion qu’il n’y avait aucun « loup caché ».

Bref, comme un client averti en vaut 2, si ça vous intéresse, vous trouverez sur notre site et pour chacun de nos soins la liste exhaustive de leurs ingrédients traduit en « bon français » (Nos soins=> rubrique Tout est dit). Et sur le site de Rita Stiens, la véritésurlescosmétiques, il y a un « traducteur » d’INCI très pratique pour déchiffrer les étiquettes de vos produits préférés…

A +

3 Commentaires
  • laurence
    Posté à 09:38h, 13 juillet Répondre

    si tous les labels sont biens, alors pourquoi plusieurs labels? le loup il est la…

  • Françoise&Valérie
    Posté à 10:19h, 13 juillet Répondre

    Effectivement, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver au milieu des différents labels. Mais l’intérêt de tous les labels de cosmétique bio est de garantir la qualité naturelle d’un produit puisqu’ils exigent – et vérifient – l’emploi quasi exclusif d’ingrédients d’origine naturelle (95% pour Cosmebio et 5% d’ingrédients synthétiques autorisés à condition d’appartenir à une liste dûment répertoriée). C’est déjà beaucoup par rapport à des marques non labellisées, qui s’autoproclament naturelles mais se gardent bien de préciser le pourcentage réel d’ingrédients naturels de leurs produits…

  • Ecologirl
    Posté à 17:30h, 04 août Répondre

    Bravo pour ces éclaircissements ! Ce n’est pas toujours évident de dire aux gens de se méfier de l’argument du « naturel » à tout va ! Il y a beaucoup de chemin à faire dans l’éducation du grand public et les pros du marketing le savent bien. Mais petit à petit, les gens font plus attention et se laissent moins berner…

    (Je viens de voir que j’étais dans votre blogroll, merci 😉

Laisser un commentaire