Cosmétiques naturels / cosmétiques bio ? C’est quoi la différence ???

Cosmétiques naturels / cosmétiques bio ? C’est quoi la différence ???

Pas simple de s’y retrouver , d’autant que l’utilisation du mot “naturel” n’est encadré par aucune règlementation. Du coup, certaines marques ont mis « le naturel » à toutes les sauces (au moins sur le packaging…) tout en se gardant bien de mentionner la quantité phénoménale d’ingrédients synthétiques qu’elles contiennent en vérité. Vert à l’extérieur, synthétique à l’intérieur : c’est ce qu’on appelle du « greenwashing ».

Démonstration ici d’un superbe exemple de « greenwashing » avec le décryptage des étiquettes de quelques produits de la marque « Nectar of Nature » (ah quel beau nom !!!) par le site de Rita Stiens « la vérité sur les cosmétiques ». D’autres soins prétendument naturels d’inspiration « herboristerie coréenne » ou « ayurvédique »  y sont également épinglés pour leur propension à prendre les consommatrices pour des pigeons. Vous me direz, un pigeon, aussi, c’est naturel ! 😉 Mais si vous voulez éviter qu’on ne vous confonde avec ce sympathique volatile, la bonne question à se poser pour reconnaître du « greenwashing » est la suivante : pourquoi des cosmétiques qui se présentent comme naturels (à travers leur nom ou les belles images de plantes et de fruits qui décorent leur packaging…), n’affichent-ils nulle part leur pourcentage réel d’ingrédients d’origine naturelle ???

A la différence des cosmétiques qui s’autoproclament naturels, les cosmétiques labellisés bio sont tenus d’afficher leur pourcentage réel d’ingrédients d’origine naturelle, leur pourcentage réel d’ingrédients bio et font l’objet d’une certification par un organisme indépendant qui a contrôlé la totalité de leur composition et de leurs process de fabrication. Par exemple, chez Funny Bee, Bureau Veritas Certification a validé que nos soins étaient bien composés à 99% d’ingrédients d’origine naturelle dont + de 77% d’ingrédients bio et également qu’ils ne contenaient aucune substance avérée ou présumée toxique pour la santé (des perturbateur endocriniens pas exemple…) ou pour l’environnement. Comme ça, les choses sont claires et vous pouvez choisir en connaissance de cause.

Moralité en forme de pub Cetelem… : il ne suffit pas de s’habiller en vert et de vouloir ressembler à Cetelem à des cosmétiques naturels pour être Cetelem réellement naturels ou dit autrement, cosmétiques naturels bio valent mieux que cosmétiques naturels pipeaux ! 🙂

2 Commentaires
  • Mathilde London
    Posté à 11:24h, 24 décembre Répondre

     » Nos soins étaient bien composés à 99% d’ingrédients d’origine naturelle dont + de 77% d’ingrédients bio et également qu’ils ne contenaient aucune substance avérée ou présumée toxique pour la santé (des perturbateur endocriniens pas exemple…) ou pour l’environnement. Comme ça, les choses sont claires et vous pouvez choisir en connaissance de cause.  »

    Je ne supporte plus toutes ces cochonneries dans les produits !!!!! Il n’y a que sur mon visage (cosmétiques) que j’utilise malheureusement encore tout ça, j’ai hâte de sortir de ce côté obscur… C’est sûr que c’est un budget et que je ne peux pas encore me le permettre. Néanmoins, j’en suis sortie pour mes cheveux et mon corps, j’utilise ce que je trouve dans les placards, le frigo et dans les huiles végétales et HE.
    Il devrait y avoir plus de marques comme vous. Je ne comprends pas comment on peut commercialiser de tels produits… Dès que j’entends « perturbateurs endocriniens » ça m’effraie… On a déjà assez de cochonneries dans l’alimentation, dans l’air, dans notre environnement, on en est complètement conditionné.
    J’ai récemment rejoint une communauté contre le Greenwashing ! Bref, je soutiens Funny Bee !

    Mathilde.
    http://mathildelondon.com/blog/

  • Cosmétique bio
    Posté à 15:39h, 14 décembre Répondre

    La cosmétique bio se démocratise… Mieux, elle est désormais accessible à toutes les bourses ! Vraiment aucune raison de se priver… Il convient juste d’être vigilant et de se fier aux labels bio !

Laisser un commentaire